Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 09:25

    Hier matin donc , le 29 , nous avons pris le train , le Mumbai express , direction Aurangabad . Petit dejeuner d'idlis et de parotta , un genre de crepe de ble feuilletee un peu epaisse ( nous avons quitte le Sud et ses rizieres pour le Nord , ses plateaux arides et ses petits champs de ble ) . Au  petit dejeuner nous avons droit a un ballet de serveurs , ils n'ont pas grand monde et les clients habituels  sont  des hommes d.'affaires presses , donc deux dames d'age canonique ca les ravit ; l'un d'eux fait de grandes glissades sur le ciment lisse du sol pour me servir mon cafe plus vite , puis il ouvre mon sachet de sucre , le verse dans ma tasse et tourne avec la cuillere ... personne n'a jamais fait ca pour moi , c'est peut-etre une bonne habitude a faire prendre a Philippe ... je rigole , et le petit serveur me dit qu'il me considere comme sa mere - et ca a l'air vrai , en plus ... trop gentil ...
     Gare d'Aurangabad , notre porteur nous a installe devant la place prevue pour le compartiment C1 ou sont nos places , bien sur le train s'arrete de sorte que nous devons cavaler avec nos bagages , qui enflent de jour en jour , a l'autre bout du quai . On s'installe tant bien que mal ; je me case entre deux couples d'indiens du Nord , d'age mur ; pendant tout le trajet ils ne cesseront de faire passer par dessus mes genoux ,  fruits ,couteaux , sachets de graines de grenade , sodas , eau ... les deux hommes des couples sont splendides , le genre qu'on voit sur le portrait du sultan Mehmet Ali et ses dignitaires a la Galerie des Offices , nez noblement recourbe quoique empate par l'age , joues ocres pesantes encadrees de belles barbes noires soyeuses taillees court qui doivent etre delicieuses a caresser - non , je n'ai pas essaye - turbans violets ou turquoise , longs yeux noirs ... mon proche voisin surveille mes lectures , j'ai emporte Jane Eyre que je n'avais pas lu depuis une bonne vingtaine d'annees , en anglais pour progresser , ca ne le branche pas trop ; par contre , je lui sors mon bouquin sur les mudras , le voila ravi , et nous dissertons sur les bienfaits du yoga qui rend toutes medications inutiles ; il pretend diagnostiquer toutes maladies rien qu'en tatant les mains des gens ( est -il medecin ? je n'ose pas trop demander ) enfonce avec energie l'ongle de son pouce dans le gras de ma main droite , me demande si ca fait mal , oui bien sur ca fait mal , il me diagnostique un manque de calcium et me suggere de masser energiquement cet endroit tous les jours ... bon , si ca fait pas d' bien ca fait pas d'mal ... il continue et  martyrise mon poignet , ah ben non la ca fait pas mal , mes autres doigts , non plus ... je reprends ma lecture . Le train s'arrete au milieu de nulle part , passe un marchand de tschai , je lui achete un gobelet de the  que je m'apprete a poser sur la tablette adequate devant mon siege , mais la tablette ne tient pas et le contenu brulant du gobelet se repand sur mon ventre ... ca fait mal ... et puis j'ai la trouille , je dois avoir une brulure au quinzieme degre ... je repands de l'eau sur mon penjabi pour rafraichir , mais ca ne calme pas beaucoup . ( Bien sur j'avais mis celui qui est blanc avec les petits dessins noirs , et l'echarpe blanche assortie ... tout est badigeonne de the au lait aux epices , et sucre par dessus le marche ) Heureusement , Martine a emporte toute une pharmacopee et une fois arrivees , je peux me tartiner de creme grasse qui calme tout de suite , j'en serai quitte pour des cloques ... je crois que je ne boirai plus jamais de the dans le train .

   Arrivees a Aurangabad , apres avoir fait un brin de toilette a l'hotel nous partons voir le " Petit Taj Mahal " , copie du Grand faite dans les annees 1600 et quelques par un notable local . Une merveille , je ne sais pas comment est l'autre mais celui-ci me convient tout a fait , en marbre blanc et en stuc , decor ultra raffine de dentelles de pierre et de bas reliefs floraux ,  precedes par de longs bassins ou nagent des poissons translucides ,au milieu  de jardins un peu peles mais tres architectures , style l'Alhambra de Grenade ; l'avantage sur ces deux derniers sites c'est qu'a part nous deux , et un groupe de Polonais pales comme des cachets d'aspirine , il n'y a que des indiens ; nous jouissons donc d'une enorme popularite , les gamines des ecoles defilent pour se faire photographier avec nous , c'est agreable d'avoir son heure de gloire meme si je me dis que , serions nous  des   ours blancs ou le clown Mac Donald , elles defileraient tout pareil pour demander a leurs copines de les photographier entre nous , un bras sur chacune de nos epaules ... toutes les ecoles des alentours viennent visiter le monument , et tous veulent un petit morceau de nous ... chouette !

commentaires