Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 08:51

        ... Hélène m'écrit en commentaire , par rapport au précédent chapitre : "j'ai appris d'expérience que , lorsque le passé est un boulet , il vaut mieux le porter que le traîner ".  Je trouve cette phrase tellement belle . Porter , oui , on a toujours des choses à porter : un panier de cerises , un chat affectueux et exigeant qui préfère se faire porter pour monter l'escalier , des plants de tomates dans une cagette ... à deux mains , à hauteur de mon coeur . Un cartable avec des dossiers chiants , ouh là là ! je le tiens au bout de  ma main droite - je le traîne , ça oui . Tiens , tiens... alors je vous la recopie encore une fois cette phrase , à moi elle fait vraiment du bien ce matin et j'en remercie Hélène encore :

           " lorsque le passé est un boulet , il vaut mieux le porter que le traîner "

          Parce que , dans mon cas et après , disons , une vingtaine d'années  de " développement personnel " , ou " travail sur soi " , appelez ça comme vous voudrez , qui m'ont appris que ces chaînes de l'enfance  pouvaient être dénouées , que j'avais une liberté par rapport à elles ; ce que je sens , maintenant , c'est  que ma mère m'est une personne extraordinairement chiante , mais aussi extrêmement précieuse ... encore une navigation délicate à faire entre des rochers - tiens , ça me rappelle La Rivière sans retour , quand Robert Mitchum et Marylin Monroe sont dans les rapides , si je me souviens bien y'a des indiens qui leurs tirent des flèches dessus depuis les berges , si je me souviens mal ça fait rien y'aurait du en avoir *... et pensant à  Robert Mitchum je passe à La nuit du Chasseur , oh que j'ai envie de revoir la nuit du Chasseur , j'en ai des frissons de ce film , quel film magnifique ... finalement la vie est belle , et les enfants poursuivis ont trouvé refuge auprès de quelqu'un qui les aime  ...


* un chouette film aussi La Rivière sans retour , je m'imagine à la place de Marilyn , en particulier dans la scène finale , quand Robert Mitchum va la chercher dans le beuglant où elle a repris du service comme chanteuse en robe de velours décolletée ,il la tire et la jette par dessus son épaule ... me jette par dessus son épaule , et aaaaaaaaah ! moi je me retrouve le cul par terre , Robert Mitchum est cassé en deux ,   un rictus de douleur sur son visage crispé , et  la main sur ses lombaires - crac  le tour de rein foudroyant ... Bon , de toutes façons il est mort . Point .

commentaires

Hélène 13/05/2009 18:19

Si ma phrase t'a fait du bien , alors tant mieux...parce qu'elle m 'est venue l'autre jour tout naturellement en réponse à un com sur mon article du cimetière...et après l'avoir écrite, toute sa force s'est imposée à moi et j'ai réalisé que j'avais vraiment tourné la page du passé avec ma mère et toutes ces souffrances, questions trainées pendant des années...parce que quand la personne meurt tôt, çà ne laisse pas la chance que tu as aujourd'hui, d'évoluer et de vivre différement une relation. On ferme la porte, on tire un trait croit-on quelle illusion ! on tire çà comme un boulet...Depuis quelques mois et une autre déstabilisation avec la mort de mon père qui a re-ouvert le passé...moments durs et puis çà y est , la distance enfin , voir , savoir mais plus de souffrance...Je porte mon passé tout simplement et je m'en accommode plus ou moins bien selon les jours...;)