Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 12:14

          Quelle matinée ... revenus hier soir , tard , après visite du notaire qui m'a fait une procuration ; mais seulement pour que j'aie l'autorisation de clore la succession de ma tante à la place de maman . Arrivés à Nice la veille , j'avais trouvé maman toute recroquevillée sur son fauteuil , les volets tirés sur la lumière de l'après-midi ,  en train de broyer du gris .  J'aurais fait pareil .... Au fur et à mesure de notre visite , elle se requinque .
       Le lendemain ,  il se trouve que le notaire - qui a un grand rire bonhomme  professionnel en permanence accroché sur les mâchoires , comme une prothése dentaire d'un genre un peu particulier ; parle d'une voix de stentor destinée aux pavillons auriculaires défaillants de ma  vieille dame de mère ... Ce notaire , donc est le fils d'une de ses anciennes vieilles amies . Il n'a rencontré maman qu'une fois , il y a vingt ans , mais la reconnait tout à fait , rappelle les circonstances ... maman se souvient aussi , reprend de la dignité et se redresse ; et , après les visites aux agences immobilières qui vont nous aider à vendre la maison , je passe le reste de l'après-midi avec elle sur la terrasse à bavarder tranquillement ... un plaisir . Du coup je reviens toute guillerette .  En plus on a ramassé un gros sac de vieux bouquins d'enfance , j'ai retrouvé " Nils Holgersson " que je vais me faire une joie de relire ,  avec une pensée émue pour le splendide  jars de Daniella  et  son harem  
                  (  de gauche à droite : Konrad , Plume , Grise et Perle . Ils croyaient qu'on allait leur apporter du pain ce jour là , moi j'avais oublié )


     
           Bon , ce matin , je n'avais pas trop envie de jardiner ... et puis y'a du boulot  . Un premier coup de fil à la secrétaire du notaire dans l'espoir (déçu ) de fixer le prochain rendez-vous rapidement . Bon ,   je m'attelle à l'attestation à délivrer à Monika qui a travaillé pour ma tante jusqu'à sa mort ; j'ai appelé les Chèques Emploi Service , ils m'ont dit que le notaire allait s'en ocupper . C'est faux . Je les rappelle , ils me donnent deux autres numéros . L'un ne répond pas . L'autre est un répondeur multiprises , après avoir du écouter un paquet d'informations qui ne me concernent pas , j'appuie enfin le bon numéro ... là  on me prévient que je suis la sixième dans la file , et que j'ai sept minutes d'attente ... Je laisse le haut parleur branché ; pendant ce temps j'essaie leur site internet . J'y arrive pas , j'ai du mal comprendre le libellé du site . Retour au téléphone , maintenant je suis à la troisième place sur la liste ... je progresse ... enfin , j'ai un conseiller en ligne . Ouf ! je lui explique mon problème ... C'est le moment  que le téléphone choisit pour couper net . Grand silence plat au bout du fil .  Je craque ,  et  me mets à insulter le téléphone muet avec une extrême grossiéreté  ( genre Thierry Lhermitte quand Mme Musquin est coincée dans l'ascenseur et qu'il se prend le courant en essayant de trafiquer le disjoncteur ) . A ce moment j'entends à nouveau la voix du conseiller dans le téléphone   , qui me dit paisiblement  : "oui , ça coupe souvent ... "  .
         Il semble n'avoir pas entendu mes insultes et jurons de bas étages ; me dit qu'il faut que je me mette en rapport avec les Assédic . 
       Les Assédic ne répondent pas au téléphone ; je descends à Alès pour avoir l'attestation . Là bas , des dames  charitables et gentilles reçoivent les gens debout dans la file d'attente , devant plusieurs guichets dont les rideaux sont baissés ... un peu curieux . Quand c'est mon tour , la dame gentille me dit qu'elle ne peut me donner d'attestation : il faut que j'appelle au téléphone un autre numéro , qu'elle me donne . Je retourne à la maison , j'appelle .. ce numéro est encore un répondeur avec de multiples possibilités ; mais il  n'accepte pas le numéro d'URSSAF de ma tata Lili . Je reviens au début , je réécoute le multirépondeur , et ...
                                  j'obtiens enfin une personne humaine .
       Qui me dit qu'elle peut envoyer l'attestation . Mais pas à moi parce qu'il n'y a pas la place sur son écran ,  l'adresse de ma tante prend déjà toute la place ... elle va donc envoyer l'attestation à Nice , là Monika me la fera suivre , et ensuite je signerai , et je la renverrai à Monika ... youpi !
        Et alors quoi ? et alors , je viens de faire une vraie mayonnaise luxueuse pour accompagner les asperges de midi - on habite un coin producteur d' asperges ...  une vraie  bonne mayonnaise avec des vrais jaunes d'oeufs et plein de  bonne huile d'olive , pas de cette saloperie allégée ... mmmhhhh !

commentaires

cosimette 21/05/2009 23:01

bon sang mais je ne sais pas comment comment tu fais pour te coltiner toute cette administration, moi je serais déjà en dépression profonde si je devais faire tout ce que tu fais, d'ailleurs pour moi même je n'y arrive pas et j'ai constamment des soucis parce que pas renvoyé ceci cela pas fait à temps pas compris oublié etc...
je t'embrasse
c