Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 08:43

        Ou me situer ? Lundi soir , j'ai téléphoné à ma soeur aînée pour vérifier qu'elle avait bien reçu la procuration de vente que je lui avais signé . Aïe , aïe , aîe ... je croyais en avoir pour cinq minutes , mais ces deux là sont bavards , et ils étaient , pour une fois , tout déboussolés , eux les implacables ... apparemment une de leurs filles les avait asticotés sur les prix  des vieux meubles qui restent dans la maison ( si tant est que j'ai bien compris , parce que , machin qui dit que truc a dit que ... c'est porte ouverte à toutes fausses hypothéses , une plume y pèse autant qu'une vache Holstein  , alors que la réalité peut-être plus simple et toute petite ) .  Pour une fois , c'est moi qui l'était , calme , c'est bien étonnant ... j'ai toujours entendu maman dire , quand on cassait un verre : " ça n'est pas grave , c'est pas une jambe cassée ... " - un bon point pour elle ! c'est sur , pourtant , autrefois , ça pouvait me rendre malade quand mon beau -fils cassait une de mes tasses préférées  bien aimées . Tiens ,  est-ce que j'aurais changé ?   ça veut dire quoi ,   quand on s'accroche avec fermeté à la valeur de ses meubles ; serait-ce qu'on a , qu'on a eu , de sacrées fragilités sur les autres plans ? Que ces autres plans , les relations avec les humains par exemple , ne sont pas suffisamment nourriciers ? ...possible ... en tout cas  j'étais comme ça quand j'avais trente ans . 
           Pourtant , quand je rentre chez un  potier ,  je regarde une assiette , je peux être touchée par le soin qui a été mis , par la beauté de la forme - par l'amour et la poésie de l'artisan , passés par ses mains  ..  ou quand je peins un tableau , là aussi je mets de l'amour - je fais du mieux que je peux ... certaines personnes seront touchées en  voyant mon tableau ; pour d'autres , ce tableau ça sera - rien du tout ... ; et les meubles que je viens de récupérer de la maison d'enfance , le guéridon rond que j'ai astiqué , le service à café un peu ébréché ... ça aussi c'est de l'amour ... ça vaut quelque chose chez un brocanteur , ça ? comment le chiffrer ?
          Alors ?
          Alors je ne sais pas ,
         Mais ce matin , je ne sais pourquoi , je me sens légère et confortable , comme le nénuphar qui fleurit dans notre petit bassin : une fleur par jour , les pieds dans la vase onctueuse , le corps dans l'eau tiède , les poissons rouges qui jouent dans mes nombreuses tiges ,  la tête au vent et au soleil  ...
 

                    
                          
                

commentaires

Hélène 18/06/2009 17:36

Je suis comme toi...Je mets de l'affectif dans les objets...J'ai aimé les belles choses et j'y ai aussi accordé de l'importance, et puis...le même détachement aujourd'hui...Si un objet se casse, je me dis...As-tu besoin de lui pour te souvenir des moments auquel il est attaché ? Et la réponse est non...Les humains sont plus importants et on laissera tout...

renée 17/06/2009 23:30

http://fourques.canalblog.com/
voila un site sympa plein de beaux liens !
Bon été !