Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 09:00

 

 

    P1110736-copie-1.JPG

 

 

 

 

 Quand j'étais petite ,

 Je portais  : des chausettes en laine blanche tricotées main qui grattaient ,

  et l'hiver  : une chemise en laine blanche qui grattait ;

  une culotte en laine blanche qui grattait - par dessus ma culotte en coton ,

  La plupart du temps , je m'ennuyais  ; ou alors j'avais très peur  - des explosions de colère des adultes entre eux .

 Je devais écrire avec un porte-plume et comme j'étais pas trop bien coordonnée ça faisait d'abord des taches , je gommais la tache , ça salopait tout si la tache était pas sèche , je continuais à gommer et ça faisait un trou ( quand j'ai vu la même scène dans les 400 coups j'ai eu le coup de foudre pour Jean-Pierre Léaud et pour François Truffaut à la fois  )  

 

 Quand j'avais fini mes devoirs de classe ( une obligation sans fin , encore  et toujours plus infernalement exigeante )  j'avais le droit de lire et ça c'était vraiment génial

      Et alors

      tout le temps je rêvais

      Ce qui était en fin de compte  mon activité préférée .

       Dieu merci mon enfance est loin !

 

 et vous , quand vous étiez petites ,  quand vous étiez petits , c'était comment ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

luside 22/03/2012 21:43

Je faisais aussi des trous avec ma gomme ! Je portais les vêtements de ma soeur aînée, je me cachais sous la table pour manger la peau de l'orange, je jouais avec des boutons brillants, je collais
mon oreille contre le haut-parleur pour chanter avec le disque, je cueillais les bourgeons de la haie du jardin public pour les manger comme des bonbons...
Les colères aussi me faisaient peur.

regine 17/03/2012 03:11

je radote!!!et rababeille!!!mille excuses!!!

Prune Branchesetbosquets 17/03/2012 08:54



Ch'est pas grave ! Moi aussi ... Bises F



regine 16/03/2012 17:45

lis plutôt tous les textes français et algériens sur la question, très nombreux; ce jour 16 mars france culture 24 h à alger.

Prune Branchesetbosquets 17/03/2012 08:56



Oui , oui , certes ... mais ce que je goûte moi , c'est  écouter les copines parler de leurs enfances à elles ... L'Algérie ne m'intéresse qu'autant que c'est ton Algérie
, ou celle d'autres amis qui ont du en partir malgré eux . Façon de possessivité ?



adeline 16/03/2012 14:22

Pas le moindre jeu, la moindre dispute, le plus petit délicieux mensonge, la plus petite histoire lue par un de ces odieux adultes à une petite fille malade bien au chaud sous ses
couvertures?Finalement on peut tout à fait s'accommoder des grandes personnes une fois qu'on a découvert qu'elles sont colériques, égoïstes, hargneuses ...tout comme les enfants qu'elles ont été!Et
l'enfance est tout à fait supportable aux enfants rêveurs, mais ils ne le savent que lorsqu'elle est trop loin...Amitiés, la prochaine fois je te ferai grimper à mon arbre favori! avec un Jules
Verne pour lire à la fourche des branches..

Prune Branchesetbosquets 17/03/2012 09:03



Euh , oui , l'enfance peut être supportable aux enfants rêveurs ..  si je n'avais pas trouvé , entre trente et quarante ans , des oreilles attentives  pour
leur parler de l'insupportabilité de la mienne , je serais morte .( Etant entendu que toute phrase qui commence par " Si .. " et un conditionnel passé  , décrit
l'irréalité , donc l'absurdité . Car la réalité , c'est qu' il y a eu ces oreilles  .. )  J'avais beaucoup aimé ,  il y a très longtemps , un film canadien ,  qui
s'appelait je crois " Leolo " .. qui parlait d'un enfant rêveur.


 C'est quoi ton arbre ?



regine 16/03/2012 08:47

pas le paradis: comme vous le pays de l'enfance, mais ns ne pouvions confronter nos souvenirs à la réalité; tu pouvais aller en savoie, à nice, librement, réfléchir et ressentir, adhérer ou
rejeter...j'ai dû attendre 25 ans pour le réaliser...