Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 20:46

 

           On attendait pour la voir qu'il ne fasse pas trop chaud , qu'il ne fasse pas trop froid .. la pluie était prévue ce week-end , une de ces terrifiantes alertes orange  .. donc , nous sommes partis hier . En direction de l'Ouest , par les jolies petites routes qui longent le bord Sud du Larzac en tournicotant , montant , descendant .. Chaque nouveau petit village ravissant , aux  maisons anciennes aux toits de tuiles orangées ,   leurs cours bien abritées fleuries de lauriers aux fleurs blanches ou de plumbagos  , tranquillement appuyées les unes contre les autres pour se protéger de la canicule d'été , des vents glacés de l'hiver  , chaque village me donne envie de m'y installer .  

                    Allées ombragées de sophoras et d'acacias qui commencent à se teinter d'or , menant à de petits  chateaux qu'on ne voit jamais , forêts de chênes verts et de chênes blancs , pentes ombrées de pins qui s'élancent vers le ciel ,  rivières claires , gorges et ravines , falaises et plateaux  caillouteux ,  potagers luxuriants et garrigues séches - l'automne s'annonce partout , me donne regret un peu que ce bel été ce termine bientôt . 

 

            Nous sommes arrivés à Lodève vers les quatre heures de l'après-midi : ce qui nous  a attirés dans le joli petit musée , où , Dieu merci , nous n'avons jamais trouvé la foule démoniaque qui hante les grandes expos parisiennes , c'est l'  expo de cette année ,  consacrée à deux cubistes que je connais bien mal . Des peintures plaisantes à voir , rassurantes parce qu'on peut les dater du premier coup d'oeil , et la découverte pour moi d'une palette magnifique , celle d'Albert Gleizes qui travaille à ses débuts dans des couleurs d'arc-en-ciel , plutôt Delauney-iennes , puis manie , dans les années 1912 à 1925 si j'ai bien retenu , les tons sombres et sourds , des verts froids et des noirs , d'une façon qui m'enthousiasme -  moi qui n'arrive presque jamais à travailler avec le noir .. - pour exploser ensuite avec toutes les couleurs , toutes , à sa disposition , jusqu'au bout de sa vie de peintre , jusque  dans les années cinquante   .. Waouh ! J'adore Lodève .. En outre  , pour terminer cette visite stimulante , je peux vous recommander sans hésitation le fondant au chocolat du salon de thé le Soleil Bleu  - un fondant au chocolat immensément plus raffiné qu'il n'y parait au début , avec un taux de cacao qui doit avoisiner les 499 %  et pourrait requinquer n'importe quel dépressif . Mais qui parlerait de dépression , après une aussi belle journée ?   

 

 

 

 06062013-musee-de-Lodeve-014.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06062013-musee-de-Lodeve-015.JPG

 

 

 

 

 

06062013-musee-de-Lodeve-013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06062013-musee-de-Lodeve-017.JPG

 

 

 

 

 

 06062013-musee-de-Lodeve-018.JPG

 

 

 

 

 

 

 

06062013-musee-de-Lodeve-019.JPG

 

 

 

 

commentaires