Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 01:57

 

 

 

           Quelques jours de délicieuses vacances  à Paris .. pas de chat insomniaque , pas de chien goulu aux pattes boueuses sur le carrelage que je nettoie trois fois dans la journée , pas de jardinage en retard , pas de coup de téléphone à sept heures du matin d'une auxiliaire de vie me prévenant que " votre maman a très mal dormi , elle a demandé à aller aux toilettes quatre fois dans la nuit . . "  Juste une chambre d'hôtel , minuscule mais chaude et douillette , avec quelqu'un qui fait mon lit impeccable ,  quelqu'un qui nettoie ma douche , quelqu'un qui prépare mon petit déjeuner du matin  .. juste marcher des kilométres  le nez à l'air ( il a fait beau !) , s'étonner de la noirceur des vêtements des habitants , de la cherté des repas à peine comestibles , s'émerveiller des vitrines de la rue  du pont Louis-Philippe et de l'habileté des parisiennes  à marcher sur des chaussures aussi étroites qu'élégantes ..  . J'aurais bien voulu m'en acheter une paire de neuves , mais le moyen ?  Rien que de regarder ces chaussures dans la vitrine , mes orteils se recroquevillaient de souffrance anticipée  .

          Retour ici ; je me couche à neuf heures et demie , fatiguée ( par le voyage de trois heures en train ? curieux ) . Réveil à deux heures , toussante .. je me fais une tisane , prends conscience de tout un gros paquet de tristesse qui pèse sur mon coeur  .

         Quoi faire ? Ne pas se poser de questions . S'asseoir en posture confortable , face à la petite Tara de pierre qui médite bienveillante  , se situer dans le coeur ( je veux dire à la hauteur du coeur , mais plutôt au milieu - enfin , là où il y a cette angoisse et cette impression si serrée , vous connaissez .. ) -  et respirer . Inspirer la souffrance , expirer ( des bénédictions sur le monde , c'est ce que suggére Rajeesh dans son tarot  ; je n'y arrive pas souvent ,  je fais ce que je peux et c'est déjà bien d'inspirer la tristesse présente , inspirer la souffrance présente , expirer en laissant aller .. )

        Les minutes passent , passent  , le temps coule ..  je laisse monter les émotions d'autrefois , ranimées par la rencontre avec Irène  qui a partagé avec moi  , à Nice ,      tout le temps du lycée  .  Rencontre heureuse dans le présent ,  je suis très contente de cette rencontre .   Qui m'a pourtant  replongée dans la souffrance de ce " machin " que je me sentais autrefois , à une période qui correspondait à l'adolescence - je ne peux parler de moi  à dix ans , à douze ans , à quinze ans ,à dix-huit ans ,  je ne peux appliquer à cette petite personne l'appelation d' adolescente , tant je ne me voyais pas comme une jeune fille .  Non , on m'aurait dit de me décrire , j'aurais dessiné un truc . ( Un caillou , une crotte de chien desséchée .. ) . Les jeunes filles , c'était les autres ; elles  se tenaient droites et fières ,   portaient des jupes dansantes serrées à la taille , leurs cheveux noirs brillants étaient coiffés en queue de cheval  , leurs yeux riaient ,  elles pouvaient choisir les études qu'elles voulaient  ..    

 


           Mais mon propos  n'est pas de décrire , encore et encore et une fois de plus ,la misère d'autrefois .. Quelle importance . Sauf de prouver qu'on peut en sortir .  

      Non , mon propos est  de donner des pistes  .  Des pistes , maintenant . Les pistes qu'on m'a données , les pistes qui fonctionnent ..   Parce que la souffrance , c'est maintenant .  Des pistes pour le moi de maintenant qui souffre , et si c'est pas une vieille émotion qui occupe la place , ça sera  la femme de soixante-quatre ans dont le corps vieillit et se délitera petit à petit ; des pistes à la copine qui  téléphone uniquement quand elle a besoin d'argent et qu'elle se sent particulièrement misérable et impuissante  et malade  encore plus que d'habitude ( elle ne lit pas ce blog ) ; des pistes à la voisine qui vient de perdre son mari ( elle ne lit pas ce blog ) ; des pistes à tout un chacun quand on se sent tellement mal , tellement mal et impuissant et misérable et le coeur si serré .. Quelle que soit la raison .


      C'est une histoire Zen : Un moine demanda au maître : " maître , comment pouvons-nous échapper aux flammes de l'enfer ? " Le maître répondit : Sautez dedans ! " "

C'est aussi , pour les chrétiens ,  le Chemin du Pélerin Russe et de l'hésichasme , avec ce  " priez sans cesse ."  

         Et alors ?

         Alors ..  les minutes passent , le temps coule , j'inspire la douleur et la souffrance dans le coeur , j'expire .. les minutes passent , le temps coule ...

         Et alors ?

         Alors ,  vous verrez bien .

 

 

 

 

          

 

 

 


commentaires

luside 22/12/2013 00:08

Ca me fait du bien de te lire à nouveau ; j'y trouve toujours autant d'intérêt quelques soient tes états d'âme. Et j'aime aussi la poésie de tes dernières peintures. Bon Noël Françoise !

Prune Branchesetbosquets 24/12/2013 17:29



Merci ! ça me fait plaisir ! Au fait , je suis désolée que chaque fois que tu passais devant chez nous ces derniers jours  , on n'a pu se voir - alors , la prochaine fois ? Bises et bon
anniv .. F