Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 13:52

            Toujours en cherchant un sage , ou un saint , celui -ci s'appelle Mahadeva Siva et est cense vivre quelque part dans les Nambai Hills , la chaine de montagnes qui prolonge celle ou nous etions hier , une quarantaine de kilometres plus au Sud .  Nous sortons de Tenkasi ou nous avons passe la nuit , apres avoir visite le temple - nous sommes les seuls visiteurs a la peau blanche , le temple est peu frequente  de toutes facons , de jolies sculptures mises en valeur par la claire lumiere du matin , il ne m'en faut pas plus pour adorer ce temple ! - et prenons la route vers le Sud . Nous traversons de grandes rizieres , beaucoup plus grandes que dans le Nord du Tamil Nadu ; il y a nettement plus de tracteurs et de machines agricoles aussi . NOus sommes proches du Kerala , qui est a l'Ouet , de l'autre cote de cette chaine de montagnes ; comme au Kerala , l'eau est proche partout , nous longeons de grands etangs , ou lacs ; quelquefois s'y dressent des arbres isoles , couverts de pique-boeufs blancs , comme d'une espece de floraison bizarre . Nous traversons des villages , des boutiques de chaque cote de la route .. Perumal le chauffeur est de mauvais poil , encore , il conduit trop vite , klaxonnant comme un fou ce que tout le monde fait ici , pour signaler aux gens et aux animaux de se planquer vite fait ... helas , un pauvre chien ne se range pas assez vite , nous sentons le choc et entendons le cri de douleur ; Perumal s'arrete , je crois que c'est pour voir l'etat du chien mais non , il s'inquiete seulement de l'etat de sa carrosserie . Il ricane , ca me rend dingue et je l'engueule tres severement , en lui disant qu'il a de la chance d'etre ne dans un corps humain ... j'espere que c'est le genre d'assertion a laquelle il est sensible , apres tout il doit croire a la reincarnation , en tant qu'hindou . Le chien a disparu . Je suis vraiment desolee ; quoi faire ? pendant les deux heures qui suivent , Perumal conduit comme un ange moelleux . Mais trop tard ...
                Vers les onze heures et demie , nous prenons la piste qui doit mener au temple de Vishnou ou doit vivre le sage convoite ...  piste qui devient de plus en plus accidentee , on doit laisser la voiture . Une petite balade n'est pas pour me deplaire , il y a de l'ombre meme si les arbres sont plutot des buissons . Des indiens nous depassent dans un vrai 4x4 - le notre , c'est juste une imitation - et nous disent , comme ils disent toujours , que ca n'est pas loin - trois kilometres tout au plus ( au restau , c'est pareil , les serveurs vous jurent toujours avec un bon sourire que le plat qu'ils vont vous apporter est not spicy, Madam  ...)
          Au bout d'une heure de marche , je suis raplapla , d'autant plus que je n'ai rien a boire : on m'a vendu pres du temple ce matin une bouteille d'eau qui est juste de l'eau du robinet dans une bouteille recyclee , ca se voit quand le bouchon n'est pas scelle , et donc je prefere ne pas risquer ... on traverse un ruisseau a gue , l'occasion de se rafraichir ; des indiens nous rattrapent , eux aussi sont fatigues et ont chaud , ils font semblant de trouver l'eau tiede du ruisseau delicieusement glacee ... nous reprenons la montee , l'ombre est de plus en plus rare . C'est dit , je fais demi-tour ! mais non , d'autres qui descendent nous affirment que notre but est tout a cote . Ou presque ... un dernier effort , une centaine de marches a descendre jusqu'a un pont au dessus d'une riviere ,   nous apercevons le temple de l'autre cote : et nous tombons sur un immense pique -nique du Dimanche , hommes , femmes , enfants sous les arbres au frais , ils cuisinent dans d'immenses marmites pour la fete au temple ... nous sommes les seuls occidentaux et devenons tres vite l'attraction , les gens sont sympas et toujours curieux . Nous passons plusieurs heures a nous reposer au frais , a prendre des photos , a nous faire prendre en photos   ... le succes , quoi ! tout en sirotant des 7 up , seule boisson qu'on puisse acheter sur place  , en degustant notre part de prasad , du riz au lait parfume sur une feuille de bananier   .
           La descente est plus facile , bien sur . Nous sommes au milieu d'un groupe , essentiellement des femmes et des petites filles ,souvent pieds nus , mais  en robes de soie somptueuses , ou plutot des ensembles , corsage aux manches courtes ajuste , jupe longue assortie ... avec ces tenues magnifiques elles s'asseoient dans la poussiere , se tachent , sans etats d'ame . Les mamans n'ont pas l'air d'exiger de leur part le respect de leurs vetements ...  il y a aussi un homme qui porte un gros colis sur la tete , dans ce colis une radio qui diffuse une allegre musique Boolywood , rien de mieux pour marcher gaiement, ou s'inserent , de facon surprenante mais pas desagreable , des phrases entieres de Vivaldi  .  Nous n'avons pas trouve le swami de S. , il est un peu decu , moi pas - finalement la balade etait un vrai regal !      

        

commentaires