Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 01:22

 

 

 

 

 

Chapitre 1852 : Ailleurs sur Mars

     

 

 

           Deux jours d' échappée ,  sans responsabilité ni obligation autres que de  penser à la prochaine étape ..  Nous nous étions arrêtés pour manger , de façon rustique et délicieuse ,  dans un bistrot d'un village qui s'appelle Mars . Chouette paysage vaste , aux rivières claires et paresseuses ; les belles maisons de pierre grise , couvertes de lauzes grises , sont là de toute éternité ..  Envie d'habiter là -  surtout à cause du nom : imaginez , devenir Martiens  , enfin  ailleurs  .. que c'est tentant . Le premier livre de science-fiction que j'ai lu , conseillée par une de mes soeurs , je devais avoir treize ou quatorze ans , était les Chroniques Martiennes de Ray Bradbury . Un livre d''une poésie bouleversante , qui m'avait aussitôt entraînée , tout au long de mes années d'adolescence puis de jeunesse , vers toutes les autres oeuvres du même auteur , suivies  , bien sur , de toutes  celles que je pouvais me procurer d' Asimov , Van Vogt , Jack Vance ... et puis  - à  vingt-cinq ans , on parlait beaucoup autour de moi  d'antipsychiatrie -  le choc enthousiasmant de la découverte de Philip . K . Dick .. et caetera , et caetera .

      Après la sortie du village , comme depuis la veille je disais vouloir photographier les  jonquilles qui nappent les prés de jaune tout autour du Mont Gerbier de Jonc ( je vais dire ça demain à maman : on est allés au Mont Gerbier de Jonc . Elle se fera une joie de scander : " La Loire prend sa source au Mont Gerbier de Jonc " - facile à retenir , c'est un alexandrin , comme vous avez surement du le remarquer )  Philippe a freiné brusquement , juste avant un pont  . Jonquilles à droite , jonquilles à gauche .. étoiles jaunes sur pré vert , plus loin jaune partout ..   J'ai bondi ,  me suis couchée dans l'herbe . Non , je n'ai pas cueilli de bouquet , je n'avais pas envie de faire souffrir les fleurs inutilement pendant tout le reste de la journée - tiède ,  dés qu'on a eu quitté les hauts plateaux - la route jusqu'à la maison était encore longue .. Jonquilles de  Mars en Avril ,   continuez à prier pour moi depuis votre pré !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre 1852 : Ailleurs sur Mars

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires