Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 04:32

        

 

 

 

 

 

 

 

          Quatre heures et demies du matin , je me sens , même insomniaque , même avec un ronfleur à côté , extrêmement confortable ,  dans mon corps et dans le lit .. mais des bruits inquiétants m'en tirent , Hermione s'est encore livrée à des excès : elle va voler du pain sec qu'on donne aux ânes du voisin , l'enterre ; quelque temps après ,  le déterre et le déguste en gastronome secrète , loin des regards ,   quand il est bien moisi .  Et son estomac .. cette nuit , s'est révolté .

        Je nettoie les dégats ; mets en route une machine à laver , me mets de la crème  qui sent bon sur les mains pour compenser , puis me recouche .. toujours confortable , mais le sommeil m'a quittée , encore davantage . Prenant conscience des flux de pensées qui passent . Le quotidien est un peu compliqué chez maman , je suis en pourparlers avec la maison de retraite d'Anduze , maman angoisse terriblement et je passe beaucoup de temps à la rassurer , à répondre à ses interrogations si je peux , à  lui répéter qu'elle pourra passer les mois d'été chez elle . L'une des gardes  , elle aussi , est extrêmement angoissée par la perspective du chômage , ce qui me parait logique vu sa situation ; là aussi ça me prend du temps d'essayer de faire de mon mieux  . Cerise sur le gâteau , j'ai appris que l'infirmière pétulante , qui ne surveille pas trop ses paroles et passe chez maman comme un éclair ( mais ne lui donne toujours pas de douche ) refuse toujours de faire le pillulier en ce qui concerne le somnifère - la pillule passe mal , c'est le cas de le dire , puisque lorsque j'ai demandé , il y a quelque temps déjà ,  à son médecin traitant de me faire l'ordonnance marquée " 1/2 IMOVANE " , elle s'est trompée et en a marqué un et demi - et a raturé .. Je n'ai pas respecté la hiérarchie , en m'occupant  moi-même des doses de somnifère de maman  ; l'insconscient du médecin s'exprime , et l'infirmière , qui , elle ne fait pas dans la dentelle , achève de mettre ses grands pieds dans le plat . Génial. Il faut que je vois cette infirmière dans l'après-midi pour essayer de mieux communiquer . Mais tout ça prend du temps , du temps , du temps ... et de l'énergie . Et je me précipite sur ma bêche chaque fois que je sors de chez maman ... Ouf ! demain - non , ce Vendredi - je dois y passer presque toute la journée , aucune garde n'était disponible ...

 

         Donc , prenant conscience de ce flux de pensées et du fait que mon mental peut emprunter l'un , ou l'autre , couloir , je rallume la lampe et continue ma lecture du moment : je me suis arrachée à la série de Robin Hobb , pour plonger dans l'univers de Colette , ou plutôt de Sido . Que je vous explique : ma lecture à maman de cet été , c'était les " Dialogues de bêtes"  . Comme notre amie Françoise P.  a raison , de dire qu'on n'apprécie vraiment le style d'un auteur qu'en le lisant à haute voix ! Je me suis régalée à les lire , maman s'est régalée à les entendre . Du coup , lors de notre balade dans le Morvan , j'ai insisté pour faire le pélerinage de Saint-Sauveur en Puisaye . Insisté , parce que Philippe me prévoyait la même déception que pour le musée Proust d'Illiers-Combray ,  l'année dernière .. Mais j'étais certaine que ça serait mieux - tout simplement parce que dans le Morvan , ils ne cultivent pas de betteraves .

 

          Alors , la Puisaye .. Dieu merci , nous traversons , suivant une petite route , pâturages , bois touffus , hameaux campagnards ..  Arrivés à Saint-Sauveur , le musée est installé dans un joli château . Nous gardons Hermione à tour de rôle ; pendant que Philippe fait son tour , je bois un thé , grignote - il est une heure et demie de l'après-midi - et  fais mon tour - de la librairie . Les cartes postales ne sont pas terribles , mais au goût du jour , bizarrement cernées de bleu Gauloise bleue  ; par contre , que de livres de , et sur,  Colette je n'ai pas lu .. Je prends un CD pour maman , des romans lus par de bonnes comédiennes ; puis  les " lettres de Sido à sa fille ", curieuse de mieux connaître cette mère là . Ensuite ,  c'est à moi de visiter  ; le musée est assez intéressant , quoique la surabondance de photos ait incité les conservateurs à un choix bien curieux : les murs  sont recouverts de cadres depuis le plafond  , qui est élevé , jusqu'au sol . Ce qui fait que toute la rangée du haut , et la deuxième , sont pratiquement indéchiffrables , à moins d'avoir apporté des jumelles  , et je n'y avais pas songé . J'adore regarder les photos  des écrivains que j'aime .. zut , je ne verrai toujours pas Willy de près .. ce gars m'intriguait .  Quand à repérer qui est qui , c'est extrêmement difficile du fait d'un autre choix ( ludique , je suppose .. encore un mot à la mode ) qui fait un vrai rébus de la correspondance entre images et légendes . En outre , il n'y a aucune date précise ..

 

             Mais par contre .. ces lettres de Sido , quel régal  ! Un vrai talent d'écriture , elle aussi .. Et quelle déception , je ne la connaîtrai jamais , je ne pourrai jamais devenir son amie .. trop tôt disparue en 1912 . Et voilà pourquoi je me couche tôt en ce moment !  J'en lis un peu chaque soir , tant j'ai hâte de retrouver cet univers magique et campagnard  , de cette femme  du début du xxe siècle , mais si semblable à toutes celles que je connais  et que j'aime .  

        

 

*      http://www.petites-peintures.com/2015/07/chapitre-1887-dans-landerneau.html

**  http://www.petites-peintures.com/article-chapitre-1770-tante-leonie-et-les-champs-de-betterave-124862972.html

   

 

        

        

commentaires