Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 10:37

 

 

 

 

 

Chapitre 2078 : en quête de fresques

 

 

 

           La Grèce , voui , c'était beau ( mais , comme je l'ai écrit à quelques copines , la mer était un peu trop fraîche à mon goût ) , vouiiiiiiiii la lumière était magique , les grecs sont sympas , la cuisine est souvent délicieuse , etc. ... Mais , comme je ne vibre pas automatiquement  à l'évocation des cités antiques , je me sentais un peu en manque . En manque de quoi ? J'ai commencé à comprendre en visitant le palais de Nestor . Nestor , si je me souviens bien , était un des doyens , et le deuxième roi le plus respecté après Agamemnon , de l'armée grecque  , quand les grecs sont partis casser la figure des Troyens à  la suite de  cette malencontreuse histoire de pomme ... On peut visiter son palais , ou ce qu'il en reste ; c'est dans les collines ,  à quelques kilomètres en retrait de la côte Ouest du Péloponnèse ,  pas très loin de Pylos .  Le site a été très bien aménagé , on circule au dessus des restes de murs , on voit bien l'architecture du palais , les restes d'urnes qui contenaient du grain ou de l'huile , et même une baignoire antique pour la reine  . Hum ... Philippe était passionné , moi pas trop , mais comme il pleuvotait , au moins on était à l'abri . Et puis , j'étais excitée  par la visite prévue du musée , après la visite du site ;  il s'y trouvait , nous disait le guide , des fresques , bien entendu déplacées là bas pour les protéger des intempéries . On voyait d'ailleurs plusieurs affiches grands format reproduisant ces fresques : un musicien , une bataille , des chevaux et des chiens , des oiseaux , ...

        On a erré dans le village voisin jusqu'à trouver ce musée , et c'était pas de la tarte , à cause de la fantaisie , omniprésente en Grèce , des panneaux de signalisation - mais , dans ce cas , je m'obstinais . Enfin , on a trouvé le musée - charmant , tout en haut du village , une jolie architecture classique . Bon , ça commence par des fragments de vases , de cratères et d'amphores  ; il y en a des tonnes ;  normal . Des  statues grand format , des bouts de statuette , des statuettes entières , des bouts d'argile , des perles  ....  Mais je cherche désespérément les fresques annoncées - tout ce que je vois , ce sont , au mur , des aquarelles assez sympa , peintes par un nommé Pieter de Jong assez récemment , montrant les fresques - ce sont les aquarelles reproduites en affiches , que j'ai vues tout au long du parcours .

       Pas de fresques .

       Je ne comprends pas ; je tourne et retourne dans les trois salles du musée , cherchant les fresques nom d'une pipe !  et enfin , avec horreur , je commence à comprendre : les fragments de fresque sont vraiment des fragments ; vingt centimètres carrés tout au plus , et surtout à peine lisibles - un bout de nez un peu confus , on arrive , ailleurs , à distinguer une main tenant un poignard , un bout de bras ... extrêmement poussiéreuses , le dessin apparaît à peine ;   ou plutôt terriblement abîmées ; l'aquarelliste contemporain , collègue des archéologues qui ont fait les fouilles , est surement très compétent ; mais il a extrapolé ???? J'ai un peu l'impression d'une  escroquerie ...  Certes , on peut être bien contents qu'il  reste ces fragments , au bout de presque trois mille ans . Mais , tout de même ... je suis partie me sentant flouée , et quasiment assoiffée  ... .

 

         Si bien qu'en arrivant en Italie - dans la Galleria Nazionale de l'Ombrie , à Pérouges , pour préciser -  j'ai eu l'impression , enfin ! de pouvoir boire à ma soif , en contemplant tant de merveilles , que ça soit des fresques ou des peintures sur bois ... La visite commence au troisième étage , où une merveilleuse Nativité accueille les gens qui entrent  . Le seul regret , c'est que je n'ai pas pris note du nom de ce peintre : de la même époque que  Giotto* ou Cimabue , mais beaucoup moins connu . Il y a cette fresque , mais tant d'autres peintures magnifiques , et pas forcément des peintres célèbres ... Le bonheur absolu . Enfin !

 

 

 

* on était passés à Assise la veille , et j'ai trouvé les fresques de Giotto bien décevantes - trop de bleu ...  Mais j'étais peut-être de mauvaise humeur , à cause de la surabondance de pèlerins teutons , déversés par cargaisons de bus XXL , qui s'empilaient par couches dans la basilique . Dés qu'il y a trop de monde et parlant trop fort , je deviens nerveuse et hyper ronchon ... sauf en Inde . Naturellement .

 

      

 

Chapitre 2078 : en quête de fresques

 

 

 

 

commentaires