Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 17:59

      

 

             C'est vrai , on s'est baladés en Grèce trois semaines - et qu'est-ce qu'on a vu de la crise ? Euh , il semble bien qu 'on n'ait à peu près rien vu .  On a débarqué en Epire , au Nord-Ouest , donc . On a observé les voitures , c'est un signe : on a vu plus de voitures neuves et coutant cher que dans nos Cévennes . Pas mal de belles motos , aussi ...  Les prix sont vraiment très bas pour nous , français ( en moyenne , 45 euros la chambre double avec douche - confortable , ou non ; 22 euros  un repas pour deux avec pain et vin ; mais sans café ; et on évitait les desserts en général , essayant , tous deux ,  de limiter notre consommation de sucreries ... ) . Un  délicieux  café grec coute , selon les cas , 1 euro dans certains coins , presque 3 euros à Athénes . Les Grecs semblent, eux ,  préférer siroter des Nescafés glacés , avec ou sans lait ; je ne sais pas si  c'est par économie , mais c'est possible aussi . Par contre , dans tous les restaus où on est allés , il y avait des grecs qui mangeaient au restau ,  eux aussi .

         On a observé les maisons , dans la campagne ; bien entretenues , en général , proprettes , les jardins coquets pleins de fleurs .. quelques étages ne sont pas terminés , exactement comme il y a trente ans - il y a trente ans , c'était façon de montrer qu'on n'avait pas des revenus suffisants pour terminer la maison , donc d'échapper aux contrôles du fisc .. On sait que pour les Grecs ,pendant des siècles qu'ils ont été occupés par les Turcs , ne pas payer ses impots était symbole de résistance . Ils ont gardé le pli , parait-il . 

       On a observé les magasins - mais , bien sur , on a été seulement dans les petites villes ; au bord de mer , ou pas . Ben , les magasins sont ouverts et achalandés , et les centre-ville sont certainement moins décatis que dans certaines villes françaises du Berry ou du Morvan .

       Euh .. voyons l'habillement ... j'ai supposé que les petitounes  dont les jeans comportent , presque obligatoirement ,  de gigantesques trous au genou ,  ne se promènent pas ainsi vêtues ( dévêtues ? ) par mesure d'économie ..  Mais nous nous trouvions à Athénes au moment où des retraités manifestaient contre la restriction de leurs retraite , devant le siège du gouvernement ;  la télé passait et repassait en boucle le moment où ils faisaient balloter un car de flics ; on a dit , en France ,  que les flics ont employé des grenades lacrymogènes  - une honte , certes .     Emue par leur sort , j'ai voulu donner une pièce  à un homme à cheveux gris , aux chaussures éculées , qui , manifestement instable , s'accrochait désespérément à une grille ;  il m'a regardé avec ébahissement ,  a ricané , puis a sorti son appareil photo de sa poche : c'était un touriste qui se cramponnait à la grille pour mieux photographier un monument .

       La dame-pipi du musée d'Eleusis avait des dents de devant qui manquaient ; j'en ai déduit qu'elle n'avait pas de quoi se payer des soins dentaires . Est-ce que les dame-pipi du jardin des Tuileries ont de quoi se payer des soins dentaires ? Je ne sais ... J''imagine que c'est là que ça coince , le système santé .. 

       Euh ... Quoi alors ? C'est certain qu'on n'est pas allés se balader dans les quartiers crades d'Athénes ... J'imagine qu'on comprendra un peu la situation en lisant les bons polars de   Petros Markaris , notamment celui intitulé " Liquidations à la grecque " ; j'y ai tout de même bien lu  que des fonctionnaires de la police  râlent en voyant leurs retraites passer de 500 euros à 450 euros mensuels . Comment vivre avec 450 euros par mois ? En France , c'est plus que difficile . En Grèce , je ne sais pas .  Ils râlent aussi parce que le gouvernement ( pas encore celui de Cziffras )  prétend monter l'âge de leur retraite à .. 60 ans . Apparemment , beaucoup de gens prenaient leur retraite à 45 ans ... mais avec de toutes petites retraites . Et en avant pour le travail au noir ensuite , alors ?  ... ( j'étais fonctionnaire , fille et petite-fille de fonctionnaire ..vous ne vous attendez tout de même pas à ce que j'aie une très grande indulgence pour le travail au noir , comme pour les gens qui essayent d'échapper au fisc ..)  

         Voilà - vous voyez bien , je n'ai vu  que par un tout , tout petit bout de la lorgnette ...

 

 

commentaires

A
Au sujet des maisons non finies, dans les années 1970/1975, deux versions m'avaient été données :
1/lorsqu'un enfant se marie à chaque fois on ajoute un étage pour le couple
2/effectivement pour échapper aux taxes fiscales
Moi aussi, j'étais amoureuse de la Grèce à cette époque mais je n'ai pas rencontré d'armateur !!!
bises martine
Répondre
P
Je ne connaissais pas la raison 1 ! Mais ça paraissait vraisemblable . Ceci dit , je suis toujours amoureuse de la Crète ... je ne sais pas pourquoi , j'ai encore mieux aimé que la Grèce ( peut-être , moins de ruines archéologiques à visiter !!!) Bises F