Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 19:32

 

 

      Tous les jours , je rame  ... sur la traduction sanskrite de l'Avadhuta Gîta . Normal , j'ai à peine abordé les conjugaisons . Cependant , j'ai si terriblement envie de me plonger dans ce texte que je continue quand même à recopier verset après verset  , repérant souvent quelques mots connus  ... squattant l'ordinateur à des heures indues ( sinon , je suis  en concurrence avec Philippe ) . C'est pour ça que le personnage est muni  de cornes , représentant le côté obstiné du boeuf qui trace son sillon ; je suppose que c'est du à mon signe astrologique chinois !!!

       Là , mon cher et tendre est parti voir le dernier épisode de Starwars ; ça m'aurait bien plu d'y aller , mais j'ai préféré jardiner ; il faisait si beau , et le jardin appelle  . Comme d'habitude ,  je n'arrive pas à tout faire de ce que j'aime .  Quand aux choix de vie : c'est parce qu'avec le temps et l'énergie maintenant dévolus au sanskrit ,   j'ai l'impression que la peinture , et/ou l'envie de jouer avec les couleurs  , de la laine ou du tissu ... tout ça passe un peu à l'as . Je me vois reprendre à bonne allure ( ici, vous pouvez bruiter un tchou - tchou - tchou ... )  les rails de mon conditionnement , où l'étude intellectuelle était hyper privilégiée , pour ne pas dire exclusive . Mais cette Gîta , ce Chant ...  est un Chant magique , ce n'est pas seulement l'intellect qui y trouve son compte . Et puis , chaque fois qu'on se voit fonctionner , la clef , dans la porte de la prison ,  tourne , petit à petit , millième de  millimétre par millième de millimètre  ...  

 

 

 

Chapitre 2254 : petit à petit

commentaires

Jyoti 22/12/2017 11:29

Bonjour Françoise,
Juste un petit mot de quelqu'un qui a connu cette envie dévorante de mettre la charrue avant les boeufs, surtout au vu de la multitude de traductions parfois contradictoires d'un même texte. Impossible de se lancer dans une traduction du sanskrit, même de l'ordre du débroussaillage, sans connaissance globale de la grammaire (et même avec, on peut largement se planter, comme je le sais au premier chef !). De plus, les transcriptions, même en devanagari, qu'on trouve sur Internet sont souvent fausses, notamment concernant les sandhi, ce qui rend la tâche très complexe pour ne pas dire impossible (je parle toujours d'expérience). Apprendre la grammaire prend du temps, mais le jeu en vaut largement la chandelle ! Excellentes fêtes à toi et aux tiens !

Prune Branchesetbosquets 25/12/2017 17:03

Ah oui , et surtout , je ne me risque pour l'instant qu'à me plonger dans des oeuvres dont j'ai déjà des traductions ! Ce qui est le cas pour l'Avadhuta Gîta . Bien sur , la traduction d'Alain Porte , puis celle d'Alexandra David Neel ( assez lourde , je me demande si le côté poétique la touchait ; mais c'était peut-être surtout l'efficacité qu'elle visait , ça devait être la première traduction de l'A. G en français ) , puis , encore , une traduction d'un certain Swami Abhayananda , en anglais celle-ci ; j'espère trouver d'autres volumes en Inde ! .. Bises et encore Bon Noël !

Prune Branchesetbosquets 24/12/2017 08:45

Chère Jyoti ,
Eh oui , tu as raison bien sur !!!! En fait , je suis déjà vraiment heureuse de piquer ça et là un mot ou deux ; et finalement , je me réjouis de penser que dans quelques années je pourrai comprendre encore mieux ! En tout cas , merci de tes encouragements ... et très beau Noël à toi !