Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 06:57

       Vous m'avez cent fois entendue répéter le proverbe , du à la maman de Philippe " Changement d'herbage réjouit les veaux ... " . Certes . Ceci dit , me voilà rentrée à  la maison -  le cœur plus enthousiaste , mais toujours enrhumée et fatiguée  ...

          Le cœur plus enthousiaste , à cause de deux découvertes faites pendant ce séjour : l'une , littéraire ; l'autre , picturale .

         Toujours enrhumée ... quelques jours à dormir dans une chambre d'hôtel surchauffée , et de ce fait confortable ; sans la ménagerie à réconforter et nourrir chaque matin et tout au long de la journée , quel repos ! ( Noisette , forte de ses dix-huit ans qui en font une vieille dame chatte  , hurle à voix perçante   pour un oui pour un non -  parce qu'elle est entrée dans une pièce où il n'y a personne , parce qu'elle veut sa crème fraîche liquide du matin - il n'y a que comme ça qu'elle prend les médocs , dans de la crème fraîche liquide , et entière s'il vous plait parce que sinon elle ne la boit pas et c'est Baptiste qui s'empresse de la laper si on n'enlève pas prestement le petit bol ... , ou encore , elle hurle  parce qu'elle veut un câlin . Cette chatte , qui nous a snobés tout au long des  douze premières années qu'elle a passées avec nous , toujours dédaigneuse et grognassoune pendant tout ce temps , est devenue maintenant affectueuse et câline , presque collante - mais attention au coup de dent vif et pointu sur le dessus de la main ou du bras imprudents , dés qu'elle en a assez ... Pourquoi hurle-t-elle , d'ailleurs  ? considère-t-elle que nous sommes devenus tellement  sourds ,  en prenant de l'âge ? )

        Toujours enrhumée ... l'air de Paris était , m'a-t'il semblé ,  bon , frais et plutôt humide , et nous en avons profité surabondamment . Comme on marche , à Paris ... Puis ,  nous avons aussi goûté de celui de la quasi banlieue , visitant " les enfants "  qui ont déménagé en périphérie , dans un appartement plus grand , où même les parents auront leur chambre , au lieu de dormir dans le salon ... Leur nouveau quartier est plus paisible , moins touristique , moins fiévreux , et sera certainement plus favorable pour que grandissent leurs enfants à eux  , nos petits-enfants . D'ailleurs , de la fenêtre du salon , on voit un large panorama de branches de platane , ce qui me ravit . Nous avons fait connaissance du bébé chien , charmante , nouvellement adoptée aussi , vers qui mon amour s'est tout de suite tourné - faut dire , les petits-enfants , c'est normal , sont plutôt dans leur monde à eux ... question d'âge ,  bien sur . Ou encore parce que nous n'avons pas été des grands-parents vraiment présents , vu l'éloignement géographique , ou nos personnalités -  celle de Philippe hyper respectueuse , la mienne fort distante . Quand à leurs propres parents - je veux dire nos ,  enfants en quelque sorte - ils ont déjà eu la gentillesse de nous consacrer du temps - travaillant tous deux , s'occupant de leur marmaille avec compétence et amour et efficacité , tout en commençant déjà avec énergie les grands travaux à venir dans ce nouvel appartement -  une cuisine à transformer en chambre , un mur à démolir , bien sur un plancher à refaire ,  etc , etc  ... Et , bien entendu , ils vont tout faire eux-mêmes . Ces jeunes m'impressionnent vraiment ! 

      Toujours enrhumée ... Nous ne sommes allés qu'un soir dans un café-théâtre , un Feydeau , bien entendu plutôt gai ,  pas trop mal joué , un peu alourdi ( ! ) par les ajouts d'un metteur-en-scène-auteur contemporain , qui tiraient vers un peu plus  de vulgarité . Derrière Philippe , une bronchiteuse aux quintes de toux ignobles à entendre ; à côté de moi , un moucheur profus ... j'ai mis mon nez dans mon écharpe , afin de me limiter à respirer mes microbes , et pas les siens ...

       Toujours enrhumée ... le ciel ici est clair , au dessus d'épais nuages à l'Est .  Chouette ! allez , la matinée va commencer ,  je vous parlerai des découvertes plus tard !

        

       

       

commentaires