Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 07:09

 

           Ca y est ! j'ai bouleversé de fond en comble mon atelier , déplaçant une étagère et sa pagaille d'un mur à l'autre , d'un bout d'un mur à l'autre , triant , rangeant - afin de gagner plusieurs précieux mètres carrés , face à la porte-fenêtre . Le but ? Me donner la place de peindre debout près d'un chevalet , comme il y a ... quarante ans  , et quelques !  Depuis quelques semaines , j'avais envie de me remettre à peindre à l'huile . J'en avais un peu marre , depuis quelques semaines ,  de  peindre , à l'aquarelle , uniquement ce que la méditation m'ouvrait de mon paysage intérieur ... Les pinceaux d'aquarelle sont souples , et ma main gauche tremble , maintenant . Bien sur , j'ai du apprendre à peindre aussi de la main droite .  Mais la gauche ne tremble pas quand elle tient un instrument plus rigide , qui s'appuie fermement sur le papier - c'est le cas , bien sur , des pastels , mais aussi des " brosses " pour peindre à l'huile , ou à l'acrylique .  Le peu de succès de l'exposition à Saint-Hilaire , l'autre jour ; puis , ensuite , la révélation des œuvres de Séraphine ...  m'ont donné l'énergie pour changer un peu !  Mon matériel pour l'huile est tout en haut du placard , et je ne sais si les couleurs seront encore bonnes . Pas grave ! J'ai commencé , hier soir  , par deux petites études au pastel , à partir des grenades qui restaient dans l'arbre . Une beauté , ces grenades , quand on les regarde de tout près ... Et , bien sur , mon bureau avec les petits pinceaux reste à disposition pour des peintures dans  mon " style habituel " . Bon ! voilà un atelier accueillant , qui ne demande qu'à s'ouvrir ....

          Heureusement , car hier , Philippe , fatigué , se reposait beaucoup , mais avait perdu également sa bonne humeur habituelle . Puis , je vois un peu plus mon amie G. , dont le divorce tourne au véritable cauchemar ,  libérant en son mari - récemment opéré du cœur et qui doit se dire qu'il n'a plus rien à perdre pour les quelques années qui lui restent à vivre  -   des forces bien sombres , qui lui font transgresser les règles légales pour vivre pleinement ce qu'il estime être une meilleure chance de bonheur ,  ratissant tout l'argent commun au ménage parce que sa femme était femme au foyer , et devenir méchant   et manipulateur avec sa femme - mais seulement dans l'intimité  ; et méchant avec son chien , qui lui sert maintenant de souffre-douleur ... J'implore G. de poser une " main courante " chez les flics , mais suis inquiète pour elle et terriblement triste , comme elle , pour le chien ; mais G. est du genre à rajouter de l'huile et encore de l'huile sur son propre feu émotionnel ...  La voilà terrorisée par son manipulateur de futur-ex-mari et la maîtresse du futur-ex-mari . Et voilà que , hier soir , je lui ai imprudemment proposé de venir dormir quelques jours à la maison , pour qu'elle puisse avoir au moins une ou deux nuits de sommeil ; et voilà le Philippe , qui est déjà de mauvaise humeur pour ses raisons qui tiennent à sa propre santé  , en super-rogne ... Il considère que je n'ai que les dires de ma copine pour juger de la situation . C'est vrai ... mais , tout en connaissant la tendance de G aux  aléas émotionnels  et aux exagérations dramatiques et aux jugements à la fois péremptoires et contradictoires  , je l'aime bien et la sais sincère . Puis , son mari , je l'ai déjà vu  brutal avec des chiens - même avec Hermione qui est une crème . Ce qui me fait douter de l'urbanité dudit mari . Ouille !

     Et ,  voilà !

           Et , voilà !

     ( Et voilà , le cousin Gaston , qui renverse la soupière la soupière au bouillon ... vous vous souvenez de cette magnifique version de la Pêche à la Baleine par les Frères Jacques ? sinon , je la connais de A à Z et je peux également vous la chanter quand vous voulez ... )

 

          Bon , il fait beau ce matin , je vais arrêter de m'emprisonner à la vision de G qui me donne l'impression de vivre dans un film de Clouzot  - pas l'inspecteur , hélas , mais notre Henri Georges Clouzot , le réalisateur du Corbeau et des Diaboliques .  Me souvenir que l'étincelle du divin est en tout être ! je lis la pensée envoyée par Anandashram ce jour :

The mind is like a serpent gliding here and there. If you sing to it the divine Name it becomes still. The mind free from desires becomes calm and serene. In the serene mind God's light shines and the aspirant becomes conscious of Him within. He is now a mould, as it were, into which God pours Himself.

       Eh oui , le mental est comme un serpent qui se glisse partout ... Il est temps d'aller faire ma séance de yoga , puis de chanter , de me ressourcer dans le " Rien" . Je vais allumer la petite bougie devant le portrait de Ma Anandamayi et ceux d'autres maîtres spirituels , dont Neem Karoli Baba  , et Mère , et Mooji ...  Un geste qui me fait du bien chaque matin - un rite , mais oui ! qui m'aide à me détacher du mental et de l'émotionnel du jour ( tout frais tout chaud celui-là , comme les croissants ! ) . Mais j'en ajouterai une autre : pour Harley , le chien malheureux ... et pour ma copine ... et pour son futur-ex- mari ...

 

 

je sais , je vous l'ai déjà montrée cette photo ; mais l'image de ces feuilles , tellement légères et mouvantes , de ce tronc presque dépouillé mais qui est seulement entré en hivernage , attendant tout le printemps et une nouvelle naissance  , me fait grand bien ...

je sais , je vous l'ai déjà montrée cette photo ; mais l'image de ces feuilles , tellement légères et mouvantes , de ce tronc presque dépouillé mais qui est seulement entré en hivernage , attendant tout le printemps et une nouvelle naissance , me fait grand bien ...

commentaires