Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 17:46

 

.

 

       Je cherchais un poème chinois sur l'ivresse -  c'est drôle ,  les maîtres spirituels taoïstes ne rejetaient pas du tout l'ivresse apportée par l'alcool  , à la différence des yogis et des bouddhistes ; et encore , Deshimaru était plus ou moins alcoolique , je crois ;  et , si je me souviens bien , Chögyam Trungpa s'est retrouvé une fois , bourré comme un coing , au volant de sa bagnole échouée dans le fossé d'une petite route écossaise , pas très loin du monastère  qu'il avait lui-même fondé  ... les Tibétains apprécient la bière . ( j'imagine le paysage brumeux ,  la tourbe dans laquelle on enfonce jusqu'à la cheville  dés qu'on sort de la voiture  , les moutons qui s'étonnent ... ) - bref ,  j'ai trouvé celui-ci ( dans le Tao Poétique , vrais poèmes du vide parfait , ed.  Moundarren encore et toujours )

 

                    

Chapitre 2644 : deux poèmes de l'époque Tang

 

 

 .... et puis , comme je ne peux m'empêcher , quand j'ouvre un de ces bouquins , d'en lire plusieurs pages , tant c'est une merveille ... je vous quitte pour ce soir avec un autre poème , du même Li Shang Yin ( 813-858 )  , donc en pleine dynastie Tang ... Vous pouvez relire tous les Juge Ti , pour vous remettre dans le bain  de cette époque  . Mais moi , pour le moment , je m'en tiens à Alexandra - qui , elle , ne buvait pas , mais alors pas une goutte . Quand à moi , je ne bois pas de vin très souvent .. mais , tout de même ... quelquefois , bien .

 

.

 

Chapitre 2644 : deux poèmes de l'époque Tang

commentaires