Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 16:54

Retour de Paris  hier soir ... un séjour couci-couça , je supporte pas bien en ce moment la proximité dans une chambre d'hôtel 
  le point positif , c'est que j'ai retrouvé , rue Soufflot , des pinceaux Pentel "néo-sable" ,ils sont montés comme des pinceaux chinois mais en synthétique ce qui les rend nerveux ;  les miens , notamment le plus fin  , n° 6, que j'utilisais  depuis une douzaine d'années , étaient à bout de course ; depuis deux ans j'avais cherché le même ,impossible , j'en étais arrivée à la déprimante conclusion que ça ne se faisait  plus , et comme aucun  ersatz ne m'avait donné satisfaction , je me disais  que moi aussi j'étais trop âgée ( et tout de suite ça part dans le mental , la peinture pour toi c'est fini , etc , etc...)
 eh ben il en restait trois dans le magasin , je les ai pris tous les trois ( ça va me durer une trente ans , chouette ... ) et ne les ai plus lâchés du regard jusqu'à ce qu'ils se trouvent en sécurité sur mon bureau ici  
  dans la vitrine était affiché le poème de Viera da Silva sur les couleurs ; rigolo parce qu'il me semble qu'elle peignait plutôt dans les gris ... des gammes de tous genres de gris , très très raffinés ...


           

 ( je suis pas d'accord avec tout  ) 
 j'avais vu une expo d'elle il y a longtemps , en bas d'un dessin elle disait que lorsqu' elle était petite , elle se réfugiait toujours sous une table ; ça m'a touchée parce que moi aussi , quand j'étais petite , la place où je me sentais le mieux c'était  sous un grand bureau , à l'abri des regards et des commentaires. Si je survis à maman ( ce qui n'est pas sur ) j'adorerais hériter de ce bureau , qui est carré , immense et sombre , avec quatre rangées de tiroirs de style 1930 ; il est très sécurisant . Ceci dit , je pense que j'utiliserais plutôt le dessus du bureau maintenant (encore que , en cas de crise d'angoisse ... à une époque je m'étais rendue compte que je pouvais me délivrer temporairement de l'angoisse quand je devais téléphoner pour avoir mes résultats d'analyse de sang , en m'intallant dans un placard ... )

  et qu'est-ce que tu as vu à Paris , à part des pinceaux ? j'ai eu envie de retourner à Beaubourg , on n'y était pas allé la dernière fois , j'y ai attrappé la nausée  , parce qu'il y a plein d'installations ou de sculptures ou de peintures contemporaines qui me débectent ; qu'est-ce que j'en ai marre de ce genre de trucs ...  ; juste Rothko trouve grâce à mes yeux , encore qu'il soit mort depuis belle lurette, on ne peut l'appeler un contemporain ; j'ai à peine regardé l'exposition Klossovski , le frère de Balthus mais qui ne dessine pas très bien , c'est laborieux ;  des grands dessins d'un érotisme qui peut-être rigolo rarement , mais qui m'ennuie en général . Une petite salle contenait quelques peintures d'Ashile Gorky , j'espérais en voir plus et mieux connaître ses oeuvres ; bon , décidément Beaubourg c'était pas ça . Je me suis remis le coeur d'applomb en revoyant la salle des cubistes pendant les années de la Iere guerre mondiale ,dans des ocres et gris , avec quelques verts émeraudes tranchants ;  un très joli Juan Gris ( nature morte sur une chaise ) . Je me dis que les cubistes peignaient une réalité dépiautée , disséquant toutes ses facettes , dans une époque où la réalité de la guerre était ingérable par excès d'horreur , et il y a une harmonie extrêmement forte qui se retrouve à la fin ,  par la synthèse qu'en fait le tableau ; en tout cas les tableaux cubistes me font du bien en ce moment .

   quoi encore , une  chouette expo sur Pacsin ( ou est-ce Pascin ? )au musée Maillol , lui j'aime beaucoup beaucoup beaucoup sa façon de peindre et de dessiner , y'a rien de trop , un virtuose du dessin qui ne joue pas de sa  virtuosité  ; encore que l'affiche a failli me dégoûter d'y aller , parce qu'elle reproduisait une peinture d'un style absolument pas caractéristique de ce qu'il a fait ,on aurait cru un Toulouse-Lautrec pataud;  ça doit être le seul tableau qu'il ai fait dans un style lourdingue et c'est celui-là qui était sur l'affiche ... heureusement , l'expo ne correspondait pas  . Il s'est suicidé dans les années trente ...

  et puis David Lynch à la fondation Cartier ,pas mal du tout , je connais mal son oeuvre cinéma , je vais essayer de mieux connaître, j'ai adoré ses dessins ainsi que ses abominables dessins animés  ; que j'ai regardé avec plaisir , ça m'a étonnée ( d'y prendre plaisir )

  et encore deux expos photos à la Maison de la Photographie ( dans le 9e) , l'une , faite par une femme, où j'ai pu me voir en noir et blanc et en fragments vidéos ,ça me plait bien ,( moi , moi , moi et encore moi ,je vois  des fragments de moi ,quelqu'un me voit ,  j'existe !!) et l'autre genre tranches de vie en instantanés ,les autres  j'ai pas regardé 

  bon , est-ce que ça valait le coup d'aller à Paris pour ça ,d'attraper mal au dos dans la voiture ,  de mal dormir , de mal manger ? mais il y a eu les  pinceaux ,le Juan Gris ,  le ciel et la lumière là bas qui font qu'on se retrouve à l'intérieur d'un tableau de Monet , le  jardin du Luxembourg  ,  et puis ça m'a sorti le nez provisoirement de mes plantations et arrachages de mauvaises herbes ...

 l'autre nuit  je ne dormais pas j'ai écrit un haïku qui me plait assez



                         nuages épars
                          dans le ciel gris déchiquetés
                             le vent les pousse

                   Testament 

         Je lègue à mes amis
Un bleu de céruléum pour voler haut
Un bleu de cobalt pour le bonheur
Un bleu d'outremer pour stimuler l'esprit
Un vermillon pour faire circuler le sang allégrement 
Un vert mousse pour apaiser les nerfs
Un jaune d'or : richesse
Un violet de cobalt pour la rêverie
Un garance qui fait entendre le violoncelle
Un jaune barite : science- fiction , brillance , éclat
Un ocre jaune pour accepter la terre
Un vert Véronèse pour la mémoire du printemps
Un indigo pour accorder l'esprit à l'orage
Un orange pour exercer la vue d'un citronnier au loin
Un jaune citron pour la grâce
Un blanc pur :pureté
terre de Sienne naturelle : la transmutation de l'or
Un noir somptueux pour voir Titien
Une terre d'ombre naturelle pourmieux accepter la mélancolie noire
Une terre de Sienne brûlée pour le sentiment de durée

 

 

               


 

commentaires