Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 17:30

              Un merveilleux Dimanche de pluie  hier ,  passé au lit à soigner mon rhume par des médications en tout genre et surtout la lecture du dernier roman de Barbara Kingsolver " Un autre monde "  . Conclusion : ce livre est PARFAIT . Je vous jure ! parfait à tous niveaux ...  Et ce matin , j'aurais bien continué ,  pour lire et savourer avec attention certaines  parties que j'avais survolées hier , dans ma hâte de savoir " comment ça finit " ... mais à sept heures , coup de téléphone de la garde de nuit de maman qui m'apprend que cette dernière a vomi hier soir  ... Ciel , je me précipite - le nez toujours bouché , les tempes toujours battantes de migraine  - je trouve manman guillerette , douillettement allongée sur son fauteil relax , prête à me donner des nouvelles détaillées de son estomac ... super .  Elle a eu beaucoup de visites ces derniers jours ,s'est sentie " bien seule " , comme elle dit douloureusement , ensuite ;  n'a pas du apprécier que je ne lui donne même pas un coup de fil Dimanche , en général ça lui porte sur l'estomac ...  Je lui refais un thé , qu'elle boit avec satisfaction , et suis , Dieu merci , relayée à huit heures et demie par la petite Léna , pimpante en jogging vert émeraude et T-shirt jaune canari , qui est arrivée en avance .

         J'apprécie comme il sied chaque tenue de Léna , et les harmonies acides de vert-émeraude et jaune canari m'ont toujours semblé à la fois insolites et émouvantes :  la première fois que j'ai vu ça , je me souviens , c'était dans une bande dessinée  du journal de Mickey , que j'avais le droit de lire pendant les vacances . Ca a été une de mes premières émotions esthétiques ,  une mise en images réaliste du  Miracle des Loups ( est-ce de Walter Scott ? ) ,  je trouvais l'héroïne , Jeanne , belle comme le jour . Pour revenir à Léna , la façon dont elle s'habille me semble parfois bizarre : souvent , elle offre aux regards admiratifs des décolletés ravageurs , notamment une certaine robe gris clair qu'elle met pour accompagner maman au marché du village  et qui est la réplique exacte , avec la jupe plus longue mais tout autant sexy , de celle que porte Marilyn Monroe dans Sept ans de reflexion  - vous vous souvenez , on en a tiré la photo célèbre où la jupe de Marilyn est soulevée par l'air qui sort d'une bouche de métro   ; une robe que je trouve , moi avec mes soixante-deux ans campagnards , un peu décalée pour aller dans un marché de village ; mais bon , ça n'est pas mes oignons .  Léna est une brunette ravissante , et beaucoup plus jolie que Marilyn , donc j'espère que le vendeur de fromage lui fait une réduction sur les pélardons  grâce à la vue plongeante sur ses seins ; on  peut toujours rêver . Mais Léna a eu de gros ennuis sentimentaux récemment , je suppose que c'est pour ça qu'elle est passée des tenues inocemment  ( innocemment ? à vrai dire , je ne sais si elle les porte par conformité panurgéenne avec ce que lui proposent les magasines féminins , provocation par rapport à d'éventuelles injonctions parentales , ou ... )  suggestives , donc ,  au jogging  col ras du cou . En ce moment , elle fait le ménage comme jamais , et arrive en avance ... crise de vertu et de puritanisme ,  dont tout le monde profite  ...

          Je me rends compte , en discutant avec Léna , que la toubib s'est encore trompée , elle a imprimé texto sa page d'ordinateur pour l'ordonnance de maman ,mais il y a un remède que maman prenait et qui a été supprimé -   Donc , aller-retours au bureau médical , la secrétaire embêtée me dit que la toubib est en vacances  , coups de fils variés pour vérifier que l'infirmière n'a  pas donné à maman le médicament incriminé  , passage chez le pharmacien , ... Je suis enfin de retour chez moi  , à la fois déprimée , ronchon , et le nez qui coule ,  une bonne heure plus tard . Comme il fait chaud je me précipite au jardin , pour une bonne séance d'arrachage de mauvaises herbes au potager : extra pour le moral , quand au rhume je ne sais pas  ... En tout cas ça ne semble pas pire .

          Allez , je m'étais promis de mettre en ligne les photos de nos haltes dans la Loire : d'abord une du château de Chambord , j'ai appuyé sur le déclencheur trop tard et donc ce château qui brillait comme un soleil sur le ciel d'orage , apparait ici tout terne ... j'ai bien essayé de trafiquer la photo pour vous montrer , mais c'est pas génial , parce que du coup le ciel est devenu vraiment bizarre . Je suis pas photographe , je vous dis ... 

          

P1090695.JPG 

 

 

   ça c'est un des escaliers de l'extérieur , pas celui à double volée ... mais il est bien joli quand même .

 

 

P1090713

 

 

 

P1090711

 

 

 

    Il y avait aussi ce rosier , un rosier grimpant simple panaché ,  dont je voudrais bien savoir le nom , mais patience ! je le traque sur internet dans les sites dédiés aux rosiers anciens . En visitant tous les jolis jardins de la Loire , j'ai commencé à m' intéresser  à ces derniers ... Quel merveilleux champ d'investigation , et il y a encore de la place dans le jardin , déjà planté de rosiers Meilland . J'ai déjà noté le joli nom de l'un d'entre eux , un énorme rosier buisson presque violacé , non photographié , " Pourpre Charmant " -  il sent bon , en plus  ...

 

 

P1090710

 

 

    Et puis , je reviens toujours au jardin , aux jardins ,  voilà mon préféré , Villandry  ..qui n'attend donc qu'Alice ,  la Reine Rouge , et les pélicans qui servent de maillet ...

 

 

 

P1090737 

 

 

P1090741

commentaires

Marie Billard 31/05/2015 11:52

le plus dangereux reste les interactions médicamenteuses. Par exemple, mélanger ibuprofène et vasocontricteur est la pire des associations. « Les clients nous demandent par exemple de l'Actifed et du Doliprane en même temps, alors qu'il y a du paracétamol dans les deux. Cumuler les deux n'est pas bon » témoigne également une pharmacienne au micro d’Europe 1.

luside 06/06/2011 23:47


Ta photo de Chambord me rappelle ces cartes postales miroitantes qui changeaient de lumière quand on les bougeait! Quel plaisir de revoir ce château qui m'avait beaucoup impressionné, adolescente.
Je ne connais pas Villandry, mais ton escapade donne envie d'en faire autant.
Merci pour ce voyage et tous mes voeux de prompt rétablissement !