Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 09:54

    

P1060694

        J'avais vu il y a quelques années , à Paris , une petite expo d'un peintre débutant , je ne me souviens plus de son nom  ; plutôt inégale , normal pour quelqu'un qui débute . Mais un tableau m'avait touchée  et enthousiasmée ; son souvenir me remplit encore d'une joie étrange . Il s'appelait , je crois : " l'Usine Rouge " , et représentait , dans un paysage de neige , une usine , lieu clos , secret , qu'on ne voyait que de l'extérieur , mais qu'on sentait incroyablement  bourdonnant de vie  et chaud et lumineux , au milieu du froid de la forêt d' hiver . ( J'avais pu me procurer une carte postale ,  je fouillerai la pagaille de mon bureau ce soir pour voir si je la retrouve ) . Qui aurait pu travailler dans cette usine , qu'aurait-on pu y fabriqueravec concentration et amour  ? quelque chose d'utile , quelque chose de beau ; peut-être serait-ce un espace de réflexion intellectuelle ,Ou on  y aurait édité des livres ,  fabriqué des jouets en bois , ou encore des carnets de papier blanc crémeux , des montres ou des horloges ou des pinceaux  ...  
       Par hasard , la semaine dernière , faisant étape dans la Sierra de Monsant après avoir revisité Poblet , nous avons fait étape dans un hôtel banal et confortable d' une toute petite ville , Montblanc . Rien ne nous y attirait ,  sauf que notre guide vert antédiluvien avait attribué à cette petite ville deux étoiles un peu imméritées ,  qu'en Décembre le crépuscule arrive vite , et que faire du tourisme en campagne la nuit c'est pas passionnant passionnant . Donc , va pour Montblanc . Nous nous sommes un peu promenés dans les rues  désertes tandis que la nuit tombait , nous dirigeant vers l'église au sommet du village , une église avec des arc-boutants qui , de loin , faisait un peu penser à Saint-Maximin ,près de la Sainte-Baume . A notre arrivée sur le parvis , un carillon assourdissant de cloches nous a accueillis ; je crois qu'on venait d'y célébrer un baptême .
         On s'est couchés tôt , après avoir parcouru en long et en large et désespérément les mêmes rues animées , trois ou quatre en tout , et  sans même visiter les deux restaus peu fréquentés du patelin , parce qu'au repas de midi , qui était à deux heures  , nous nous étions précipités avec enthousiasme sur de la cuisine catalane  délicieuse et un peu lourde ; au milieu de familles catalanes venues spécialement pour déguster des spécialités rustiques , dans des assiettes fumantes   débordant de champignons des bois parfumés , accompagnées de vin rouge sombre et épais . Je lisais " A room with a view " , un livre choisi cet été en Angleterre parce que j'avais beaucoup aimé le film  " Chambre avec vue" qui en a été tiré par James Ivory , un livre pour les touristes , même si l'on visite l'Espagne alors que les héros du film découvrent Florence .
         Au réveil , je me suis rendue compte que la fenêtre de notre chambre d'hôtel donnait sur une usine , rose celle-ci . C'était Dimanche , tôt le matin , bien sur la place était déserte ...  Mais , bizarrement , cette vision m'a beaucoup plu   , me donnant presque envie de refaire des paysages à l'huile , grand format , comme je peignais autrefois .



P1060696



commentaires

Hélène 14/12/2009 14:00


Oh oui, superbe la première photo...On se balade à petites touches intimes chez toi...Le regard du peintre finalement... :)


croc 14/12/2009 09:34


tes photos me rappellent la pochette d'un album de Pink Floyd, je ne sais plus lequel, d'ailleurs ....... bises


joelle 13/12/2009 21:15


Tes articles, tes émotions, tes souvenirs me touchent, moi qui me sens si peu en contact avec les uns comme les autres en ce moment.